Photo : Philippe Garguil
Menu
L'homme et la Réserve : Activités traditionnelles et nouveaux usages
Autres liens
 
 

L'homme et la Réserve : Activités traditionnelles et nouveaux usages

Malgré quelques difficultés (conditions de travail, manque de rentabilité en montagne), l'agriculture reste très présente sur les hautes-chaumes qui accueillent, en estive, les troupeaux des vallées. Actuellement, bon nombre des exploitations se sont diversifiées et pratiquent l'accueil touristique et la vente directe de leurs productions.


Les revenus forestiers (exploitation forestière et chasse) sont également loin d'être négligeables pour les communes concernées par la Réserve et dont le taux de boisement est important.


Réservé aux classes aisées des années 1900, le tourisme s'est démocratisé dans les Vosges après 1950 pour exploser dans les années 1970. Actuellement, avec plus d'un million et demi de personnes qui fréquentent chaque année la route des crêtes, les Hautes-Vosges attirent de plus en plus d'amateurs d'espaces naturels, de sports de nature et de grands horizons. Si cette fréquentation touristique est une chance pour l'économie locale, elle induit également quelques problèmes qu'il faut gérer (augmentation de la circulation automobile, érosion des sentiers, dérangement de la faune...).

Vache vosgienne en pâture sur les chaumes
Photo : G. LACOUMETTE
Vache vosgienne en pâture sur les chaumes

Les Hautes-Vosges accueillent de nombreux randonneurs
Photo : G. LACOUMETTE
Les Hautes-Vosges accueillent de nombreux randonneurs







Réserve Naturelle Nationale du Frankenthal-Missheimle     Tél : 03 89 82 22 10     Fax : 03 89 82 22 19     Contact     by kaliop