Photo : Philippe Garguil
Menu
L'homme et la Réserve : Histoire
Autres liens
 
 

L'homme et la Réserve : Histoire

Longtemps inexploitée, la forêt vosgienne a, néanmoins très tôt, été le terrain de chasse des mérovingiens puis des Carolingiens. La grotte Dagobert, la vallée des Francs (Frankenthal) sont autant de toponymes qui témoignent de ce passé.


Ce n’est que vers l’an 660, suite à la fondation d'une abbaye (Munster), que l'exploitation du massif du Hohneck va réellement débuter. En effet, des communautés villageoises vont bientôt se former autour de cette abbaye. Dès leur apparition, ces communautés tirent leur subsistance de l'élevage pastoral et commencent donc à défricher certains secteurs du massif pour y créer des pâtures et se fournir en bois.


Depuis cette époque, la pression humaine ne fait que croître tant et si bien qu'en 1766, l'administration doit interdire toute exploitation excessive de bois dans la vallée.


Dès lors, s'opère un mouvement de reconquête des espaces ouverts par la forêt. En effet, l’essor industriel (surtout textile), à partir des années 1830, induit un phénomène de déprise agricole et d’abandon des terrains les plus pauvres. Ainsi, durant la période 1914 à nos jours, la surface des terres agricoles n’a cessé de diminuer.




Scène de charbonnage dans les Hautes-Vosges
Dessin : H. GROSS
Scène de charbonnage dans les Hautes-Vosges













Réserve Naturelle Nationale du Frankenthal-Missheimle     Tél : 03 89 82 22 10     Fax : 03 89 82 22 19     Contact     by kaliop